Le tournant

Jusqu'en 1932, les camionnettes et poids moyens Volvo, équipés de deux freins de service et de roues à rayons en bois, ne se démarquaient pas par leur modernité. Un camion plus petit et plus moderne devenait indispensable.

Les séries LV71 et LV73 de Volvo, conçues dans cette optique, connurent un succès tel qu'elles valurent sans doute à Volvo de devenir, au milieu des années 30, l'un des plus grands exportateurs de camions.

 

Cependant, le principal défi de l'époque consistait à déplacer le moteur, situé derrière l'essieu avant, vers l'avant et au-dessus de l'essieu, dans le but d'améliorer de façon significative la répartition de la charge par essieu.

Défi relevé par les camions LV8 et LV9 de Volvo, deux modèles à nouveau couronnés de succès, qui devinrent les camions suédois standard à la fin des années 30.