Comment optimiser la consommation de carburant ?

Chez Volvo, nous nous efforçons de développer des moteurs et des véhicules offrant un rendement énergétique toujours plus élevé. Une consommation de carburant maîtrisée permet de réduire les émissions de gaz d'échappement. Un exemple : entre 1980 et 2001, le rendement moteur et la consommation normale de carburant sur route d'un camion 40 tonnes Volvo F ou FH12 se sont améliorés de 25 %.

Cependant, au-delà de la conception du véhicule et du moteur, la consommation de carburant dans le cadre du transport de marchandises dépend de plusieurs facteurs tels que la charge, le conducteur, l'équipement et les conditions climatiques.

Le conducteur et le propriétaire
La résistance à l'air, la résistance au roulement et les spécifications de chaîne cinématique auront un impact sur votre consommation de carburant. La charge, c'est-à-dire le niveau d'utilisation pour un transport individuel, reste toutefois le facteur qui crée la plus grande différence en termes de tonnes par kilomètre.  La résistance à l'air, la résistance au roulement, le style de conduite et la qualité de la route ont également un impact sur la consommation de carburant. Pour une société de transport, l'itinéraire et la charge représentent les deux facteurs principaux à prendre en compte pour réduire la consommation de carburant. 
 

Spécifications et équipement
Le poids du train et l'état de la route déterminent le modèle le plus adapté. La consommation de carburant sera plus élevée avec des moteurs plus puissants et un train plus lourd. Cependant, ramenée en tonnes par kilomètre, la consommation de carburant diminue avec un train plus lourd. L'équipement et la conception du camion ont également un impact sur la résistance à l'air et, par conséquent, sur la consommation de carburant. En faisant les bons choix dès le départ, il est possible de réduire la consommation de carburant de plus de 10 %.

Autres informations sur la consommation de carburant :

  • Une conduite en agglomération ou des trajets empruntant de nombreuses côtes et pentes peuvent augmenter la consommation de carburant de plus de 50 %.
  • Un vent de 10 mètres/s peut augmenter la consommation de carburant de 18 %.
  • En cas de pluie ou de neige, la résistance au roulement s'accroît et la consommation de carburant peut augmenter de 10 à 20 %.
  • Une réduction de la vitesse de 90 km/h à 80 km/h diminue la consommation de carburant de 6 %.
  • Un arrêt supplémentaire tous les 10 km augmente la consommation de carburant d'environ 35 %. 10 arrêts et accélérations tous les 10 km augmentent la consommation de carburant de 130 %.
  • La consommation de carburant peut augmenter de 10 % lorsque le véhicule n'est pas entretenu régulièrement et/ou si des pièces non approuvées sont utilisées sur le camion.