2/10/2014

Groupe Volvo : analyses des activités industrielles



Véhicules industriels : des résultats en hausse

  • Fort volume d'unités livrées - forte demande au Brésil et aux Etats-Unis, achats anticipés en Europe
  • Marge d'exploitation de 5,7%, hors charges de restructuration
  • Certaine stabilité des marchés prévue pour 2014

Certaine stabilité des marchés des camions prévue pour 2014

En 2013, le marché total des poids lourds en Europe a progressé de 8 % sur l'ensemble de l'exercice ; l'année s'est terminée en beauté grâce à la forte demande des clients souhaitant renouveler leurs flottes avant l'entrée en vigueur de la nouvelle norme antipollution Euro 6, prévue en janvier 2014. En conséquence, la demande en Europe devrait rester faible au début de l'année avant de progresser à nouveau.

Le marché total des poids lourds en Amérique du Nord a reculé de 5 % en 2013 en raison de la faiblesse de la croissance économique, et sur la majeure partie de l'année, de l'attentisme des clients face à la gestion des problèmes budgétaires et économiques par le gouvernement américain.

Au Brésil, le marché total des poids lourds a progressé de 19 %, soutenu par des taux d'intérêt avantageux et une saison de récolte favorable.

Pour 2014, les marchés devraient rester relativement stables, et les prévisions du Groupe Volvo (présentées dans le tableau ci-contre) restent inchangées.

Hausse des livraisons de 15 % au quatrième trimestre

Au quatrième trimestre 2013, le Groupe Volvo a livré 61 613 camions, soit 15 % de plus qu'au quatrième trimestre 2012 et 28 % de plus qu'au troisième trimestre 2013.

Prises de commandes hétérogènes - fortes en Amérique du Nord et en Asie, plus faibles en Europe - comme prévu

Les commandes nettes ont augmenté de 12 % au quatrième trimestre 2013 par rapport à la même période de 2012.

Le nombre de camions commandés et le nombre de camions livrés ont atteint respectivement 52 683 unités et 61 613 unités, ce qui s'est traduit par un ratio commandes/facturations de 86 % pour les activités en propriété exclusive du Groupe.

On constate de grandes disparités régionales ce trimestre ; les commandes ont ainsi atteint 14 322 unités en Europe, en recul de 23 % par rapport à l'année passée. Précédemment dans l'année, de nombreuses sociétés de transport avaient renouvelé leurs flottes avec des camions Euro 5, et durant ce trimestre, elles ont décalé leurs commandes de camions Euro 6 pour une livraison début 2014. Nombre des clients de Renault Trucks ont choisi d'attendre de pouvoir essayer et juger la nouvelle génération de camions lancée à l'automne avant de commander de nouveaux camions.

En Amérique du Nord, les prises de commande au quatrième trimestre 2013 ont progressé de 67 % par rapport au quatrième trimestre 2012, avec un très net renforcement des commandes de Volvo.

En Amérique du Sud, les commandes ont légèrement augmenté.

Par rapport au quatrième trimestre de 2012, les commandes en Asie ont progressé de 49 % en raison du renforcement de la demande au Japon et des prises de commandes pour la nouvelle gamme de poids lourds UD Quester sur les marchés en développement.

Une marge d'exploitation de 5,7 %

Au cours du quatrième trimestre 2013, les ventes nettes de camions se sont établies à 51,961 milliards de couronnes suédoises, soit une hausse de 11 % par rapport au quatrième trimestre de 2012. Après ajustement suite aux variations des taux de change, les ventes nettes ont augmenté de 16 % par rapport au quatrième trimestre de l'année dernière.

L'activité Véhicules Industriels a enregistré un résultat d'exploitation de 2,965 milliards de couronnes suédoises au quatrième trimestre, hors charges de 549 millions de couronnes suédoises liées au programme d'efficience mis en place au sein du Groupe.

Au quatrième trimestre de 2012, le résultat d'exploitation s'est élevé à 1,882 milliard de couronnes suédoises hors charges de restructuration d'un montant de 880 millions de couronnes suédoises.

La marge d'exploitation, hors charges de restructuration, s'est élevée à 5,7 %, contre 4,0 % pour la même période l'année passée. Cette amélioration résulte principalement des volumes accrus d'unités livrées, de la tarification favorable et de la meilleure utilisation des capacités au sein du système industriel, mais elle a été partiellement contrebalancée par les frais associés au passage en production de nouveaux modèles, aux taux de change défavorables et aux coûts plus élevés de la recherche et du développement par rapport au quatrième trimestre de 2012.

La trésorerie consacrée à la recherche et au développement a été réduite de 228 millions de couronnes suédoises par rapport à l'année passée mais cette baisse a été contrebalancée par un passage d'une capitalisation nette des frais de développement l'année dernière à un amortissement net cette année avec une variation totale de 827 millions de couronnes suédoises entre les deux années.

Au final, les frais de recherche et développement ont augmenté de 599 millions de couronnes suédoises par rapport au quatrième trimestre de 2012.

Par rapport au quatrième trimestre de 2012, le résultat d'exploitation a été affecté par les variations de taux de change, à hauteur de 791 millions de couronnes suédoises.

Pour télécharger le rapport complet : www.volvogroup.com

Pour plus d’informations, contactez Dominique Forêt : +33 1 34 29 56 42 ou +33 676 96 25 43 - E-mail : dominique.foret@volvo.com

Gamme des véhicules Volvo Trucks image/pjpeg 2.7 MB
Tableaux Q4 2013 Trucks Tableaux Q4 2013 Trucks application/pdf 100.9 KB

Abonnement aux Informations Volvo Trucks

Souhaitez-vous être averti par e-mail et/ou par téléphone lorsque Volvo Trucks publie de nouvelles informations sur cette page d'accueil ? Veuillez indiquer ci-dessous votre nom, société, adresse électronique et/ou numéro de téléphone portable.

  •  
  •  
  •  
  •  

En cochant cette case, vous autorisez Volvo Trucks à enregistrer vos données personnelles et à les utiliser à des fins liées à votre requête.