Volvo FH

Le nouveau leader du secteur du transport longues distances. Un confort de conduite et une économie d'exploitation inégalés.

4×2, 6×2, 6×4, 8×2 ou 8×4

D13 ou D16 (de 420 à 750 ch)
Une voiture de course sous le capot

Inspirée du monde de la course automobile, la nouvelle transmission I-Shift à double embrayage établit une nouvelle norme en matière de motricité. C'est la première fois qu'un véhicule de transport lourd intègre une technologie de boîte de vitesses de ce type. « C'est véritablement sensationnel », affirme Björn Lyngsö, chef de projet pour la transmission I-Shift à double embrayage. « La puissance est constante. »

La transmission à double embrayage accélère considérablement les passages de rapports. Les embrayages fonctionnent en parallèle pour qu'il y ait toujours un rapport en prise. « C'est comme disposer de deux boîtes de vitesses I-Shift pour changer de rapports en une fraction de seconde. Lorsque vous démarrez en première sur l'une, le deuxième rapport est déjà engagé sur l'autre », explique Björn Lyngsö. « Tout est fluidité, douceur et silence. »

Moteur d'innovation

L'équipe en charge des transmissions chez Volvo s'est appuyée sur la technologie de la célèbre boîte de vitesses automatisée I-Shift. « Ils l'ont encore perfectionnée en ajoutant des fonctionnalités inédites pour obtenir une transmission sans précédent. Vous disposez ainsi d'une motricité et d'un confort supérieurs et les changements de rapports s'effectuent sans perte de puissance. Les dimensions très compactes n'affichent que 120 mm de plus. Qui plus est, l'économie de carburant est préservée Et reste équivalente à celle de l'I-Shift », affirme Astrid Drewsen, Product Manager Driveline.

En alliant cette innovation au moteur D13 Euro 6 le plus puissant de Volvo, « c'est la combinaison gagnante », explique Astrid Drewsen. « Il produit 2 800 Nm de couple dès les bas régimes et le transmet sans interruption aux roues. Quelle que soit la situation. »

Pour que la conduite soit toujours un plaisir

Ce flot continu de puissance et de couple assure une conduite plus souple en descente, en montée et sur n'importe quel type de chaussée. « La transmission I-Shift à double embrayage sélectionne le mode de passage des rapports le plus intelligent et le plus efficace. Elle peut ainsi sauter des rapports si cela s'avère économique. Et lorsque vous en avez besoin, elle passe les rapports en optimisant la puissance de manière rapide et fluide, quasiment transparente. Vous disposez alors d'une puissance ininterrompue », poursuit Astrid Drewsen.

« Les changements de rapports au milieu d'un virage ne posent aucun problème, car la traction est constante. Selon l'un des conducteurs ayant participé aux essais, les roues motrices semblent adhérer à la route comme des ventouses », relate Björn Lyngsö.

La traction et l'accélération ont également été améliorées, même lors du démarrage avec une charge lourde. « Vous bénéficiez d'une accélération rapide, puis il est facile de maintenir une vitesse constante sur tout le parcours, même s'il est très escarpé. Vous améliorez ainsi votre productivité », précise Björn Lyngsö.

Conducteur heureux : véhicule performant

Vous pouvez aborder les situations délicates en toute sérénité, en montée comme sur les chemins forestiers détrempés. « La puissance est transmise aux roues en permanence. Cela réduit le risque de patinage ou de perte de traction, des éventualités qui pourraient sans quoi se révéler dangereuses. Mais avec la transmission I-Shift à double embrayage, le conducteur peut se détendre, garder la maîtrise et être à l'aise même dans ces situations », explique Astrid Drewsen.

En sélectionnant le mode de passage des rapports le plus intelligent, elle réduit aussi les sollicitations imposées au véhicule. « Ce système épargne la chaîne cinématique et le véhicule dans son ensemble. Cela se traduit par une moindre usure du véhicule », ajoute Astrid Drewsen.

« La nouvelle transmission I-Shift à double embrayage offre le mode de passage des rapports le plus intelligent et le plus efficace »

« On a l'impression de conduire une voiture »

Deux actualités mondiales repoussent les limites de la manœuvrabilité. La suspension avant indépendante et la direction à crémaillère confèrent au Volvo FH des qualités autrefois réservées aux voitures particulières.

Sur une chaussée étroite et irrégulière, il peut être difficile de maintenir la trajectoire du véhicule. « Sur une même route, une voiture est souvent plus facile à manœuvrer. Le conducteur se trouve bien plus près du sol et a des marges plus larges », explique Niklas Fröjd, spécialiste de la dynamique des véhicules chez Volvo. La voiture a un autre avantage : la suspension indépendante. Chaque roue d'une voiture a son propre axe et peut donc rouler indépendamment des autres.
 
« Sur un poids lourd, chaque paire de roues est fixée à un essieu commun. Le mouvement d'une roue affecte donc davantage celui de l'autre roue », poursuit Niklas Fröjd. Le nouveau Volvo FH compense un peu cela. Optez pour la nouvelle suspension avant indépendante Volvo et bénéficiez d'une manœuvrabilité sans commune mesure avec les autres poids lourds.
 
« L'impression de conduire une voiture est de série sur tous les nouveaux Volvo FH. Mais l'IFS renforce encore cette sensation. Le véhicule oscille encore moins dans les virages et file comme une flèche en ligne droite, même si la route est accidentée », précise Niklas Fröjd.

Une manœuvrabilité encore plus précise

La suspension avant indépendante est une condition préalable à l'autre actualité mondiale dans le secteur des poids lourds : la direction à crémaillère. Très répandue dans l'industrie automobile, cette technologie améliore la précision de la direction et la tenue de route. Lorsque vous tournez le volant sur un véhicule équipé d'une direction à crémaillère, les roues répondent instantanément. « La conduite d'un poids lourd n'a jamais été si proche de celle d'une voiture », affirme Stefan Axelsson, qui dirige le groupe ayant mis au point les nouvelles propriétés de manœuvrabilité chez Volvo. On néglige souvent l'impact de la manœuvrabilité sur l'efficacité du conducteur, et donc sur la viabilité d'une entreprise. « Une bonne manœuvrabilité rend la conduite moins délicate. Elle aide le conducteur à rester attentif et à conduire de manière plus sûre », poursuit Stefan Axelsson. « De plus, un conducteur alerte est un meilleur ambassadeur de l'entreprise lorsqu'il arrive chez le client pour la livraison.

Chaque nouveau Volvo FH présente une stabilité améliorée et une maniabilité encore plus précise

Stabilité au roulement optimisée de la cabine et amortissement bien équilibré, que ce soit pour la cabine ou le châssis. Voici les principaux facteurs expliquant l'amélioration de 50 % de la stabilité au roulement dont chacun peut faire l'expérience dans toutes les nouvelles cabines FH.
 
« C'est notamment le cas des ressorts de suspension à l'arrière de la cabine. Ils ont été éloignés de 25 cm, ce qui améliore considérablement la stabilité au roulement de la cabine », précise Stefan Axelsson. La stabilité améliorée de la cabine, alliée à la nouvelle géométrie et à la conception optimisée de la suspension avant et arrière se traduit également par une meilleure stabilité directionnelle du nouveau véhicule.
 
Tout cela donne au conducteur une impression accentuée de précision et de contrôle et rend la conduite plus sûre et moins fatigante. « Toutes les personnes impliquées dans le développement des nouvelles caractéristiques de tenue de route sont réellement fières du résultat », déclarent Niklas Fröjd et Stefan Axelsson.

Plus d'information.
2
Motricité